Informez-vous

Votre source d’information par excellence sur les dernières tendances touchant la justice de genre et les droits des femmes dans le monde

Les Féministes demandent la fin du partenariat de l'ONU Femmes avec Blackrock

Le 25 mai 2022, l’ONU Femmes a annoncé un partenariat avec la compagnie BlackRock, Inc. "pour promouvoir la croissance de l’investissement à optique de genre". Un collectif de militantes féministes et d'organisations de défense des droits des femmes du monde entier s'est réuni pour réagir. Vous pouvez lire leur lettre à l’ONU Femmes ci-dessous.

À:

Sima Sami Bahous, directrice exécutive d'ONU Femmes

Åsa Regnér, directrice exécutive adjointe d'ONU Femmes pour les politiques, les programmes, la société civile et l'appui intergouvernemental

Anita Bhatia, directrice exécutive adjointe pour la Coordination, les Partenariats, les Ressources et la Durabilité de l'ONU

Objet : MoU d'ONU Femmes avec BlackRock

 

Chères Mme Bahous, Mme Regnér, Mme Bhatia,

Nous vous écrivons au nom des organisations féministes, des réseaux, des groupes d'intérêt et des individu.e.s soussigné.e.s, qui se sont toustes engagé.e.s à faire en sorte que les Nations Unies respectent les accords internationaux sur l'égalité des genres, l'ODD 5 et les droits humains des femmes. Nous sommes consterné.e.s d'apprendre que le 25 mai 2022, ONU Femmes a annoncé qu'elle avait signé un protocole d'accord avec BlackRock, Inc. « pour coopérer sur la promotion de la croissance de l'investissement dans une optique de genre ». Cette déclaration est dissonante, compte tenu du fait que BlackRock a toujours privilégié les profits au détriment des droits humains ou de l'intégrité de l'environnement, à un degré qui correspond précisément à la caractérisation par le Secrétaire général des institutions financières mondiales « moralement en faillite » comme étant parmi les principales menaces pour l'égalité humaine et l'intégrité planétaire. Les inégalités historiques et structurelles liées au genre font que les femmes et les personnes confrontées à des formes multiples et croisées de discriminations sont celles qui subissent les conséquences les plus dures des impacts social, économique, écologique et politique du travail des sociétés de gestion d'actifs qui concentrent la richesse mondiale dans des investissements dans les combustibles fossiles, les armes militaires et civiles et la dette souveraine. À l'heure des crises climatique, environnementale, sanitaire, politique et économique, un partenariat avec une entité qui sape activement les engagements internationaux en faveur du développement durable constitue une grave aberration. Il s'écarte des principes de l'ONU en matière de droits humains, des priorités des ODD que sont la construction de l'égalité, la paix et le développement durable, et du mandat d'ONU Femmes de promouvoir l'égalité de genre.

Les groupes de surveillance de la société civile désignent régulièrement BlackRock comme l'une des entreprises les moins performantes en matière de responsabilité sociale. Ses investissements nuisibles au climat et à la société - dont l'impact est particulièrement important en raison de la part massive qu'ils représentent dans le portefeuille de BlackRock - ont été dénoncés par des activistes, notamment des dirigeants indigènes.  Consciente de la situation, BlackRock a tenté de se « blanchir » en reconnaissant la gravité du changement climatique, une démarche que le New York Times a qualifiée d'« hypocrisie climatique », intentionnellement trompeuse, pire que le déni climatique.

Le partenariat récemment annoncé avec l'ONU Femmes suggère que l'ONU Femmes a été recrutée dans les efforts de nettoyage de l'image de BlackRock - cette fois-ci, elle cherche à se « rosir ».  Il est difficile de tirer une autre conclusion du communiqué de presse du 25 mai.  Un intérêt commun pour « l'investissement dans une optique de genre » est proposé pour expliquer le partenariat, sans que l'on sache ce que cela signifie, ni pourquoi BlackRock est le meilleur interlocuteur pour cet effort, ni si cela obligerait BlackRock à se désinvestir des nombreuses industries qu'elle soutient et qui exacerbent l'inégalité entre les genres (par le biais, par exemple, de la ségrégation et de la segmentation des emplois en fonction du genre, des écarts de rémunération en fonction du genre, sans parler des impacts spécifiques au genre de la prolifération des armes légères et de la destruction écologique). S'il s'agit d'un « partenariat », il semble qu'il ne fonctionne que dans une seule direction. Il donne à BlackRock un vernis d'approbation féministe qu'il ne mérite clairement pas. Compte tenu de la taille et de l'influence phénoménales de BlackRock (qui gérerait dix mille milliards de dollars d'actifs), il n'est pas déraisonnable d'affirmer que ce partenariat avec ONU Femmes donne également un imprimateur féministe à la version du capitalisme mondial néolibéral qui est condamnée par la SG. Ce capitalisme basé sur la spéculation et sujet aux crises, qui engendre des inégalités de revenus grotesques, a également été associé à un néo-populisme misogyne et à une pauvreté bien ancrée chez de nombreuses femmes, en particulier celles issues de minorités ethniques ou raciales, de sexualités marginalisées et de ménages dirigés par des femmes.

Pour étayer nos préoccupations, nous énumérons ici quelques exemples de pratiques extrêmement préoccupantes de BlackRock qui contredisent directement les programmes féministes de changement social et économique :

Les combustibles fossiles

En 2021, contredisant les déclarations selon lesquelles BlackRock se désengagerait des combustibles fossiles (l'entreprise est l'un des plus gros investisseurs mondiaux dans les entreprises de combustibles fossiles les plus polluantes), elle a placé 85 milliards de dollars d'actifs gérés dans des entreprises de charbon, y compris celles qui cherchent à identifier et à exploiter de nouveaux actifs de charbon, violant ainsi l'action climatique décisive requise par l'accord de Paris. Le rapport du groupe de travail III, « Changement Climatique 2022 : Mitigation du changement climatique » du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, publié le 4 avril 2022, a souligné la nécessité d'un changement radical des économies basées sur les combustibles fossiles, le gaz et le charbon. Un mois plus tard, le partenariat d'ONU Femmes avec BlackRock a été annoncé, sans aucune référence à l'énorme portefeuille de combustibles fossiles de BlackRock, ni aux impacts différenciés que les crises environnementales ont sur les droits humains des femmes et des autres groupes marginalisés qui font face à des formes multiples et croisées de discrimination.

De manière plus large, BlackRock investit également dans des projets qui nuisent à l'intégrité environnementale dans son ensemble. Par exemple, BlackRock est un investisseur majeur dans des projets de déforestation, détruisant les forêts tropicales humides pour investir dans des plantations d'huile de palme en Papouasie-Nouvelle-Guinée, alors que des violations des droits humains ont été documentées en parallèle.

La dette privée extérieure

BlackRock est le premier détenteur connu de dette privée externe dans le Sud Global. En Zambie, il est le plus grand détenteur d'obligations privées, mais l’entreprise a refusé une demande de la Zambie de suspendre les paiements de la dette en 2020 et n'a pas proposé de la restructurer.  Les avoirs de BlackRock en obligations de la Zambie s'élevaient à 220 millions de dollars en février 2022, dont plus de la moitié ont été achetés pendant les 18 premiers mois très stressants de la pandémie de la COVID-19.  Elle pourrait réaliser un profit de 110 % sur cette dette, si elle est intégralement payée.  Pendant ce temps, les coupes prévues par le gouvernement zambien en 2022-26 sont équivalentes à cinq fois son budget annuel de santé, ce qui met en danger les femmes et d'autres groupes marginalisés qui dépendent des services de santé publique et constituent également une grande partie des travailleur.se.s de la santé de première ligne.
 
Des créanciers privés tels que Blackrock et Ashmore détiennent 47 % de la dette du Sri Lanka par le biais d'obligations émises après la guerre civile du pays. Le détenteur des obligations, la Hamilton Reserve Bank, a intenté un procès au Sri Lanka dans l'État de New York pour obtenir le paiement intégral du principal et des intérêts, car il considère que le récent défaut de paiement de la dette a été orchestré par le gouvernement. La législature de l'État de New York a récemment adopté un projet de loi visant à garantir que les créanciers privés ne puissent pas utiliser les tribunaux pour obtenir de meilleurs règlements que les créanciers gouvernementaux bilatéraux.  Blackrock fait maintenant partie d'un groupe d'obligataires qui négocie une restructuration avec le gouvernement sri-lankais. Le Sri Lanka traverse actuellement une grave crise, avec des pénuries alimentaires et un rationnement du carburant, qui ont tous deux un impact disproportionné sur les femmes et les filles, avec les femmes et les autres groupes marginalisés étant les premiers à subir des pertes d'emploi. Cette situation s'inscrit dans un contexte où les besoins alimentaires et sanitaires des membres masculins du foyer tendent à être prioritaires, tandis que la charge des soins et du travail domestique augmente.

Droits du travail

BlackRock a voté contre toutes les résolutions d'actionnaires relatives aux droits du travail dans les pays où elle détient des actions, y compris les résolutions relatives à la responsabilité des entreprises en matière de harcèlement sexuel et à la réduction de l'écart de rémunération entre les genres, ainsi que contre 47 % des résolutions sur le climat. En revanche, elle a voté pour toutes les résolutions que le Comité pour le capital des travailleur.se.s (le comité mondial représentant les intérêts des travailleur.se.s dans les fonds de pension) lui a conseillé de rejeter. BlackRock a investi dans des entreprises où le travail des enfants a été dénoncé.

Militarisation

À travers ses stratégies d'investissement, BlackRock est également un soutien majeur du complexe militaro-industriel.  Elle a des investissements importants avec des fabricants d'armes civiles tels que Smith and Wesson et Sturm, Ruger, & Company (qui produit le fusil Ruger mini-semi automatique 14 entre autres armes). Elle détient des participations dans Lockheed Martin, General Dynamics, Raytheon, Boeing et Northrop Grumman (ces entreprises sont identifiées par l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) comme faisant partie des plus grandes sociétés de vente d'armes au monde), Axon (qui produit des tasers) et Elbit (qui fournit un soutien logistique pour la livraison d'armes). Des cadres de haut niveau de BlackRock siègent aux conseils d'administration de divers fournisseurs militaires et vice versa. Ces investissements établissent un lien effroyable entre BlackRock et la violence et les déplacements en temps de guerre, qui ont des conséquences graves et hautement sexospécifiques, ainsi qu'avec les décès de civils par arme à feu et la militarisation de la police.

Le mandat d'ONU Femmes est axé sur la « construction d'une paix durable » et sur la prévention des conflits armés, ainsi que sur la lutte contre la pandémie mondiale de violence à l'égard des femmes, violence qui est considérablement amplifiée par la prolifération des armes légères. Le fait qu'ONU Femmes s'associe à une société qui est si largement impliquée dans le militarisme semble, au mieux, contradictoire, et potentiellement très préjudiciable à sa crédibilité dans le domaine de la paix et de la sécurité des femmes.

Aller de l'avant :

Résilier le partenariat avec BlackRock, établir des normes pour les futurs partenariats avec le secteur privé, impliquer la société civile féministe dans la gouvernance d'ONU Femmes.

Le partenariat entre BlackRock et ONU Femmes présente des risques sérieux et potentiellement irréparables pour la réputation d'ONU Femmes. Il donne à ONU Femmes la tâche d'assainir la réputation d'une institution de gestion d'actifs dont les investissements ont contribué dans une certaine mesure à la catastrophe climatique, à l'avilissement économique des femmes et d'autres groupes marginalisés en raison de leur sexualité, de leur genre, de leur race et de leur classe, ainsi qu'à la prolifération des armes et, par association, au recours accru à la violence politique dans des contextes politiques instables.  Le fait de voir la principale institution mondiale de défense des droits des femmes s'allier à une organisation qui favorise la domination patriarcale, la violence et l'effondrement écologique, sans que l'on puisse critiquer ou réformer BlackRock, pourrait sonner le glas de la crédibilité d'ONU Femmes en tant qu'institution de promotion de l'égalité des sexes.

Nous demandons instamment à ONU Femmes d'annuler et de répudier immédiatement ce partenariat, afin d'honorer son mandat de promotion des normes les plus élevées en matière de droits de l'homme, d'égalité des sexes, d'intégrité environnementale et de bien-être des personnes, comme le soulignent les objectifs des ODD. Nous sommes conscient.e.s que les États membres ne respectent pas leurs engagements financiers pour financer l'ONU ou, pire encore, orientent leurs contributions pour servir des objectifs politiques étroits. Ceci est un moteur de la capture de l'ONU par les entreprises, affaiblissant sa capacité à faire face aux crises multilatérales de notre époque. ONU Femmes a tenté par le passé de s'associer au secteur privé, avec des entreprises telles qu'Uber ou Coca Cola, avec de piètres résultats. D'autres services de l'ONU ont été tentés de faire de même; le HCDH, par exemple, a conclu un accord avec Microsoft. Ces efforts n'ont pas porté leurs fruits, ni pour l'ONU ni pour les populations qu'ils sont censés servir.

D'une manière plus générale, la tendance à l'appropriation de l'ONU par les entreprises est largement visible dans le document Notre programme commun du Secrétaire général, qui accorde la priorité à un « multilatéralisme en réseau » avec plusieurs propositions multipartites. Bien que davantage de parties prenantes participent à divers processus, la responsabilité de la gouvernance et de l'obligation de rendre des comptes pour faire avancer les objectifs de l'ONU doit rester celle des États membres. Bien que l'ONU accueille des donateurs privés, leur influence est portée pour façonner les priorités des programmes. Le multipartenariat et le multilatéralisme en réseau affirment que les porteurs de devoirs, les détenteurs de droits et les intérêts des entreprises sont tous des parties prenantes égales et, ce faisant, occultent les déséquilibres de pouvoir qui existent entre ces groupes. Les entreprises, contrairement aux gouvernements, doivent rendre des comptes à leurs actionnaires dans le but d'accroître leurs bénéfices. Dans de nombreux cas, cela entre directement en conflit avec la transformation nécessaire pour protéger les personnes et la planète. Un exemple de cela dans Notre programme commun est la proposition d'une piste numérique multipartite en préparation du Sommet pour l'avenir de 2023 pour convenir d'un Pacte numérique mondial qui sera informé par l'actuel Groupe d'experts de haut niveau sur la coopération numérique, coprésidé par Melinda Gates et Jack Ma - deux membres du secteur des entreprises qui ont des intérêts contradictoires avec le bien public. Comment peut-on faire confiance aux entreprises mondiales pour recommander la réglementation stricte nécessaire aux technologies numériques?

Les observateurs ne devraient pas avoir besoin de rappeler à l'ONU son mandat. Ses systèmes de gouvernance devraient intégrer des leaders de la société civile pour aider à prévenir ces erreurs. C'est pourquoi nous recommandons que les organisations féministes puissent disposer de sièges officiels au sein des groupes consultatifs et de la direction de l'ONU (y compris au sein de son Conseil exécutif).

Il est essentiel et urgent que dans l'ensemble du système des Nations Unies, lorsque les entités se tournent vers le secteur privé pour obtenir des financements et des services, des normes soient établies en matière de transparence et de responsabilité, sur la base des principes des droits humains et en accord avec les objectifs et les objectifs normatifs des Nations Unies. En outre, tous les partenariats doivent être étayés par la compréhension du fait que l'ONU est le premier responsable au niveau international et que les États membres sont les premiers responsables. Tout partenaire dont les opérations portent atteinte aux droits humains et à l'intégrité planétaire est intrinsèquement en conflit avec les intérêts et la mission des Nations Unies en général.


En toute solidarité,

  1. #Whispers 
  2. Abibinsroma Foundation
  3. ACADHOSHA
  4. ACTG
  5. Action Contre l'Impunité pour les Droits Humains, ACIDH 
  6. Action for Youth Development Uganda ACOYDE 
  7. ActionAid Cambodia
  8. ActionAid France
  9. ActionAid International
  10. Actionaid Senegal
  11. ActionAid Tanzania
  12. Adéquations
  13. African Centre for Biodiversity
  14. African Forum and Network on Debt and Development (AFRODAD)
  15. African Indigenous Foundation for Energy and Sustainable Development (AIFES)
  16. African Women's Development and Communication Network (FEMNET)
  17. Afrihealth Optonet Association (AHOA)
  18. Agroecology Research Action Collective
  19. Aid/Watch
  20. Aidos
  21. AIDS-Free World
  22. Akina Mama wa Afrika
  23. Alliance for Future Generations - Fiji
  24. Almena Cooperativa Feminista,SCCL
  25. AMECE
  26. American Jewish World Service
  27. Amigas da Terra (Galicia)
  28. Amigos da Terra Brasil /Friends of the Earth Brazil
  29. Amigos de la Tierra (Spain)
  30. ANND
  31. Asia Development Alliance
  32. Asia Indigenous Peoples Network on Extractive Industries and Energy
  33. Asia Indigenous Women's Network
  34. Asia Pacific Forum on Women, Law and Development (APWLD)
  35. Asia Pacific Women's Watch (APWW)
  36. Asociacion Ciudadana por los Derechos Humanos
  37. ASOCIACIÓN SALUD Y FAMILIA
  38. Associació de Drets Sexuals i Reproductius 
  39. Association Éco Tourisme Environnement 
  40. Association Equality - Wardah Boutros 
  41. Association for Middle East Women's Studies (AMEWS)
  42. Association For Promotion Sustainable Development
  43. Association For Promotion Sustainable Development
  44. Association Jeunes Agriculteurs (AJA)
  45. Association of Women of Southern Europe AFEM
  46. Association pour la Conservation et la Protection des Ecosystèmes des Lacs et l’Agriculture Durable
  47. Australian Food Sovereignty Alliance 
  48. Avtonomi Akadimia
  49. AWID (Association for Women's Rights in Development)
  50. Bangladesh Indigenous Women's Network
  51. Bangladesh Nari Progati Sangha (BNPS)
  52. Bangladesh Unnayan Parishad
  53. Barguna nari Jagoran kormochuchi JAGO NARI
  54. Beautiful Hearts Against Sexual Violence NGO
  55. Beijing-SDG 5 Facilitating Group
  56. Beyond Beijing Committee Nepal
  57. BIMBA Inc.
  58. Biowatch South Africa
  59. Biswas Nepal
  60. Black Sea Women's Club
  61. Bootblack
  62. Bretton Woods Project
  63. Campaign of Campaigns 
  64. Canadian Voice of Women for Peace
  65. CCFD-Terre Solidaire
  66. CELLULE ASSOCIATIVE DES FEMMES ACTIVES POUR LA GOUVERNANCE, LES DROITS HUMAINS ET LE BIEN-ETRE (CAFAGB)
  67. Center for Advancement of Public Policy
  68. Center for Climate Change & Sustainable Development (3CSD)
  69. Center for Legislative Development 
  70. Center for Women's Global Leadership
  71. Centre des Dames Mouride (CDM)
  72. CENWOR - Centre for Women's Research
  73. Chirapaq, Center of Inidgenous Cultures of Peru and Continental Network of Indigenous Women of the Americas- ECMIA 
  74. CHOICE for Youth and Sexuality
  75. Chosun University
  76. CIEDUR
  77. Citizen News Service (CNS)
  78. Civil Society FfD Group
  79. Civil Society SDGs Campaign GCAP Zambia 
  80. Climate Families NYC 
  81. CLRA
  82. CNCD-11.11.11
  83. Coastal Development Partnership
  84. Collectif Sénégalais des Africaines pour la Promotion de l'Education Relative à l'Environnement (COSAPERE)
  85. Comité de América Latina y el Caribe para la Defensa de los Derechos de las Mujeres CLADEM 
  86. COMMUNITY AND FAMILY AID FOUNDATION-GHANA
  87. Community Development Services (CDS)
  88. Community Initiatives for Development in Pakistan 
  89. Confédération paysanne 
  90. Congregation of Our Lady of Charity of the Good Shepherd 
  91. Congregation of the Mission
  92. Consumidores Conscientes
  93. Coordinadora de la Mujer
  94. Corporate Europe Observatory
  95. CREA
  96. Creación Positiva
  97. CSO Youth FfD Constituency
  98. Cultivate!
  99. Czech Social Watch Coalition
  100. Debt Justice Norway
  101. Debt Justice UK
  102. Debt Observatory in Globalisation
  103. DECA, EQUIPO PUEBLO, AC
  104. Development Alternatives with Women for a New Era (DAWN)
  105. Dhaatri Trust
  106. Diálogo 2000-Jubileo Sur Argentina 
  107. Diverse Voices and Action (DIVA) for Equality 
  108. Dones No Estàndards
  109. Eategrity
  110. Ecojustice Ireland Community Interest Company
  111. Ekumenická akademie (Ecumenical Academy)
  112. Ekvilib Institute
  113. Elige Red de Jóvenes por los Derechos Sexuales y Reproductivos, A. C.
  114. EMPOWER INDIA
  115. ENABLE THE DISABLE ACTION, EDA DPO
  116. Endorois Indigenous Women Empowerment Network (EIWEN)
  117. EnGen Collaborative
  118. EnrDHadas - Tejiendo feminismos por el Mundo
  119. Environmental Rights Action/Friends of the Earth Nigeria
  120. Equidad de Género: Ciudadanía, Trabajo y Familia
  121. ERA - LGBTI Equal Rights Association for Western Balkans and Turkey 
  122. Eurodad - European Network on Debt and Development
  123. EXTINCTION REBELLION CAMEROON (XR CAMEROON)
  124. Feminist Dalit Organization
  125. Feminist Hiking Collective
  126. Feministas en Holanda
  127. FIAN Belgium
  128. FIAN Germany
  129. FIAN International
  130. FIAN Switzerland
  131. Fiji Women Rights Movement (FWRM) 
  132. FiLiA
  133. Financial Transparency Coalition
  134. Focus Association for Sustainable Development
  135. Focus on the Global South
  136. Fokupers (Forum Komunikasaun ba Feto Timor Lorosa'e)
  137. FOKUS - Forum for Women and Development
  138. Fondation Eboko
  139. Food Sovereignty Alliance, India 
  140. FORO DE MUJERES POR LA IGUALDAD DE OPORTUNIDADES
  141. Forum for Equitable Development
  142. Fós Feminista
  143. Franciscans International
  144. Fresh Eyes
  145. Friends of the Earth Africa
  146. Friends of The Earth Australia 
  147. Friends of the Earth International
  148. Friends of the Earth US
  149. FUNDACIÓ ASSISTÈNCIA I GESTIÓ INTEGRAL
  150. Fundacion Arcoiris por el respeto a la diversidad sexual
  151. Fundacion para Estudio e investigacion de la Mujer 
  152. Fundeps
  153. GABRIELA
  154. GCAP Italia
  155. genanet - focal point gender, environment, sustainability
  156. Gender Action
  157. Gender and Development for Cambodia
  158. Gender and Development in Practice (GADIP)
  159. Gender and Development Network (GADN)
  160. Gender at Work
  161. GenderCC SA
  162. GESTOS
  163. Global Alliance Against Traffic in Women (GAATW)
  164. Global Alliance for Tax Justice
  165. Global Alliance for Tax Justice, Tax and Gender Working Group
  166. Global Call to Action Against Poverty (GCAP)
  167. Global Forest Coalition
  168. Global Initiative for Economic, Social and Cultural Rights
  169. Global Justice Now
  170. GLOBAL MEDIA FOUNDATION
  171. Global Migration and Health Initiative
  172. Global Network of Sex Work Projects 
  173. Global Social Justice
  174. Global Women's Institute
  175. Good Citizenry 
  176. Good Health Community Programmes
  177. Gramya Resource Centre for Women
  178. Grassroots Global Justice Alliance
  179. Green Advocates International (Liberia)
  180. GroundWork Trust
  181. Haki Nawiri Afrika 
  182. Haldane Society of Socialist Lawyers
  183. Halley Movement Coalition
  184. Health and Environment Justice Support (HEJSupport)
  185. Heñói - Centro de Estudios y Promoción de la Democracia, los Derechos Humanos y la Sostenibilidad Socio-ambiental
  186. Himalayan Community Resource Development Center
  187. Hope for Kenya Slum Adolescents Initiative
  188. Housing and Land Rights Network - Habitat International Coalition (HIC-HLRN)
  189. Human Rights Focus Pakistan (HRFP)
  190. IBON International
  191. ICW-CIF
  192. ILGA Asia
  193. ILGA World
  194. Indian Christian Women’s Movement
  195. Indian Confederation of Indigenous and Tribal Peoples North East Zone (ICITP-NEZ)
  196. Indigenous Environmental Network
  197. Indigenous Women Empowerment Network
  198. Indigenous Women's Network of Thailand (IWNT)
  199. Indigenous Youth Exchange Africa
  200. Iniciativas para la Mujer Oaxaqueña 
  201. Initiative for Right View (IRV)
  202. Institut Vinetum so.p.Etri group
  203. Institute for Agriculture and Trade Policy
  204. Institute for International Women’s Rights Manitoba
  205. Instituto de Ciencia y Tecnología Regional (ICTER)
  206. Integrated Social Development Effort (ISDE) Bangladesh
  207. International Accountability Project
  208. International Alliance of Women (IAW)
  209. International Association for Feminist Economics
  210. International Federation of Business and Professional Women
  211. International IPMSDL
  212. International Service for Human Rights
  213. International Women's Rights Action Watch Asia Pacific
  214. Ipas
  215. Ipas Ethiopia
  216. IPPF
  217. IT for Change on behalf of People’s Working Group on Multistakeholderism 
  218. ITUC
  219. IWDA
  220. Joseph Ayo Babalola University 
  221. JPIC KALIMANTAN
  222. Justiça Ambiental - JA!
  223. Justice Institute Guyana 
  224. Keepers of the Circle
  225. Kenya Female Advisory Organization
  226. Khpal Kore Organization
  227. Kolektiv Z
  228. Kopila-Nepal
  229. KOTHOWAIN (Vulnerable Peoples Development Organization) Bandarban HillTract, BANGLADESH
  230. KULU-Women and Development (KULU)
  231. L' Associacio de Drets Sexuals i Reproductius
  232. La Via Campesina
  233. Ladlad Caraga Inc 
  234. Landless Peoples Movement SA
  235. LASNET (Latino American Solidarity Network)
  236. LATINDADD
  237. Les Amis de la Terre Togo
  238. Let's Do It Kenya
  239. Like Mountains
  240. Lithuanian NGDO Platform
  241. Lumiere Synergie pour le Developpement
  242. Ma'al Center for Consultations,Training and Human Development 
  243. Madhira Institute
  244. MADRE
  245. MAELA México
  246. Main_Network
  247. Major Group for Children and Youth
  248. MAKAAM
  249. Marie-Schlei-Verein e. V.
  250. MARIJÀN | Young feminist organization 
  251. Martha Justice Ministry, Sisters of St. Martha, Antigonish
  252. Mazingira Institute
  253. Mbeleni Foundation
  254. Mecanismo Sicuedad Civil CEPAL
  255. MenEngage Global Alliance
  256. Mi Organization
  257. My people and culture association 
  258. MY World Mexico
  259. MYSU- Mujer y Salud en Uruguay
  260. Nagorik Uddyog
  261. National Campaign for Sustainable Development Nepal
  262. National Campaign on Dalit Human Rights
  263. National Council of Women of Canada
  264. National Indigenous Women Forum
  265. Natural Justice
  266. Nawi Collective
  267. NeverEndingFood Permaculture
  268. NEW HOPE FOR THE POOR
  269. NGO Forum on ADB
  270. Nigerian Women Agro Allied Farmers Association
  271. North-East Affected Area Development Society (NEADS)
  272. Nouvelle Orientation pour la promotion du Développement Durable en Afrique (NODDA)
  273. OBSERVATORIO UNIVERSITARIO DE SEGURIDAD ALIMENTARIA Y NUTRICIONAL DEL ESTADO DE GUANAJUATO (OUSANEG)
  274. Omar Jouville & Company Advocates| Advocacy and Awareness Centre Initiative (AAC-Kenya)
  275. Pakistan Fisherfolk Forum
  276. Pakistan Kissan Rabita Committee (PKRC)
  277. Pariwartankhabar.com 
  278. Paropakar Primary Health Care Centre PPUK 
  279. Participatory Research & Action Network- PRAAN
  280. Passionists International
  281. People's Health Movement
  282. People's Health Movement-Canada
  283. Peperusha Binti 
  284. Persons Against Non-State Torture 
  285. Pesticide Action Network Asia Pacific (PANAP)
  286. Pesticide Action Network International
  287. Pesticide Action Network North America
  288. PHM Kenya
  289. PILUPU
  290. Plataforma Bolivia Libre de Transgenicos
  291. PLATAFORMA NACIONAL DA MULHER E RAPARIGA
  292. COOPERATIVISTAS/AMPCM - MOZAMBIQUE
  293. PROGRESS 
  294. Project Organising Development Education and Research
  295. Prospera INWF
  296. Public Services International
  297. PUEAA-UNAM
  298. RAÍCES, Análisis de Género para el Desarrollo
  299. Raise Your Voice Saint Lucia Inc
  300. Rapad Maroc 
  301. Reacción Climática 
  302. Realizing Sexual and Reproductive Justice (RESURJ)
  303. RECODEFSENEGAL 
  304. Red por los derechos sexuales y reproductivos en México
  305. ReFocus Consulting
  306. Regions Refocus
  307. REMAC
  308. RIPESS Intercontinental
  309. RITES Forum 
  310. RUIDO Photo
  311. Rural Area Development Programme (RADP)
  312. RURAL WOMEN’S ASSOCIATION “ALGA”
  313. SACBTA
  314. SADED NEPAL
  315. SAFIGI Outreach Foundation (Safety First for Girls)
  316. Sanklapa Darchula Nepal (Sankalpa)
  317. SCIAF
  318. SEDRA-FPFE
  319. Sexual Rights Initiative
  320. Shirkat Gah - Women's Resource Centre
  321. Siempre ong
  322. SILAKA CAMBODIA 
  323. Sisters of Charity Federation
  324. Social Watch
  325. Society for International Development
  326. Solidarité des Femmes pour le Développement intégral (SOFEDI)
  327. Solution Research Point
  328. Soroptimist International
  329. South Asia Forum for Human Rights
  330. South Feminist Futures
  331. Stop the Bleeding Campaign 
  332. SUHODE Foundation
  333. Sukaar Welfare Organization 
  334. Sustainable Development Council
  335. Tagoloan Gender Advocacy Group
  336. Tamazight Women's Movement 
  337. Tanggol Bayi 
  338. Tax Justice Network
  339. Tax Justice Network Africa
  340. Temple of Understanding
  341. The European Women's Lobby
  342. The New Environmental Justice Solutions
  343. The Scottish Women's Convention 
  344. Third World Network
  345. TORANG TRUST
  346. Trade Collective
  347. Transnational Institute
  348. Trócaire
  349. Turkish Council of Women 
  350. UBINIG (Policy Research for Development Alternative)
  351. UFAP
  352. UNANIMA International 
  353. Universidad Nacional de Colombia 
  354. University of Sindh 
  355. UnPoison
  356. Urgent Action Fund for Women's Human Rights
  357. Urgent Action Fund Latin America and the Caribbean
  358. Vereda Themis
  359. Vienna Institute for International Dialogue and Cooperation (VIDC)
    Wada Na Todo Abhiyan
  360. War Resisters League
  361. Water Justice and Gender
  362. WECF International
  363. WEDO
  364. Wemos
  365. WIDE Austria - Network for Women´s Rights and Feminist Perspectives in Development
  366. WIDE+ (Women In Development Europe+)
  367. WILPF Lebanon
  368. Witness Radio
  369. WO=MEN
  370. Womankind Worldwide
  371. Women and Gender Constituency of the UNFCCC
  372. Women and Law in Southern Africa
  373. Women and Modern World Social Charitable Center
  374. Women committee in general federation of Jordanian trade unions
  375. Women Deliver
  376. Women for Women's Human Rights - New Ways
  377. Women with Disabilities Development Foundation (WDDF)
  378. Women Working Group (WWG)
  379. Women's Budget Group
  380. Women's Earth and Climate Action Network (WECAN)
  381. Women's Global Network for Reproductive Rights (WGNRR)
  382. Women's Health and Equal Rights Initiative
  383. Women's Health in Women's Hands CHC
  384. Women's International League for Peace and Freedom (WILPF)
  385. Women's International Peace Centre
  386. Women's Leadership and Training Programme
  387. Women's Major Group on Sustainable Development
  388. Women's Rights Caucus (WRC)
  389. Women's Support and Information Centre NPO
  390. Women's Working Group on Financing for Development
  391. Women’s Intercultural Network
  392. Women´s Major Group UNEA-UNEP
  393. Womens Intercultural Network
  394. WOMENVAI
  395. WoMin African Alliance
  396. World Economy, Ecology and Development - WEED
  397. WREPA
  398. Y+ Global
  399. Young Feminist Europe
  400. Young Peace Builders - YPB
  401. Youth and Women for Opportunities Uganda
  402. Youth Coalition for Sexual and Reproductive Rights

    Individu.e.s
  403. Abena D. Oduro
  404. Abida
  405. Abou Farman
  406. Adeline Parenty
  407. Adrienne Roberts
  408. Agnieszka Fal-Dutra Santos
  409. Ahmad Awad
  410. Aida A. Hozic
  411. Aideé Tassinari
  412. Ajit Zacharias
  413. Alba Brugueras
  414. Alexandria Gordon
  415. Ali Yass
  416. Allison Kermode
  417. Alonna Despain
  418. Ammu Abraham
  419. Ana Portocarrero
  420. Andrea Carlise
  421. Andreas Schulz
  422. Angeline Annesteus
  423. Anil Kumar 
  424. Ann Edqvist
  425. Ann S Brighton
  426. Anna Hawken
  427. Anne Marie Goetz
  428. Anne Runyan
  429. Anne-Emanuelle Birn
  430. Anthony Davis
  431. ANTONELLA PICCHIO
  432. Aphline Yogo 
  433. April Porteria
  434. Archana Dhakal 
  435. Arlene McLaren
  436. Armagan Gezici
  437. Asha Herten-Crabb
  438. Aurora d'Agostino
  439. Aurore 
  440. Ayshka Najib
  441. Ayuba Abukari
  442. Barbara Hopkins
  443. Basma Eid
  444. Beatriz Arnal Calvo
  445. Belinda Roman
  446. Bengi Akbulut
  447. Bette Levy
  448. BINA AGARWAL
  449. Bina Pradhan
  450. Binti Fataki Francine 
  451. Bishelly Elias
  452. Brooke A Ackerly
  453. Bruce Pietrykowski
  454. Busisiwe Mgangxela
  455. Carla Hoinkes
  456. Carly Paul
  457. Carmen Diana Deere
  458. Carol Cohn
  459. Carola Mejia
  460. Caroline Dommen
  461. Caroline Hossein
  462. Caroline Owashaba 
  463. Carsta Neuenroth
  464. Cassandra Guarino
  465. Cecilia García Ruiz
  466. Chantal Clement
  467. Christina Gordon
  468. Chuma Mgcoyi
  469. Clara Winkler
  470. Claudine Letsae
  471. Claudio Schuftan
  472. Corina Rodriguez Enriquez
  473. Craig N. Murphy
  474. cristina muñoz pavon
  475. D. Webster
  476. Daptnhe Cuevas
  477. Darini Rajasingham Senanayake
  478. David Hallowes
  479. Deanna Marie Homer
  480. Deirdre A Carney
  481. Desmond Kanneh
  482. Diana Nabiruma
  483. Diane Elson
  484. Dina Mahnaz Siddiqi
  485. Dina Passman
  486. Diyana Yahaya
  487. Dr Claire Duncanson
  488. Dr Jasmine Gideon
  489. Dr. Andrew Kohen
  490. Drucilla K Barker
  491. Elahe Amani
  492. Elham Hoominfar
  493. Elisabeth Prügl
  494. Elissa Braunstein
  495. Elke Krasny 
  496. Emi Tant
  497. Emily Brown
  498. Emma Burgisser
  499. Erica Di Ruggiero
  500. Esperanza Delgado Herrera
  501. Evelyn Dürmayer
  502. Ezel Buse Sönmezocak
  503. Farida Khan
  504. Fiana Arbab
  505. Fiona MacPhail
  506. Gabriele Koehler
  507. Gail James
  508. Gbene Ali Malik
  509. Gea Meijers
  510. George Williams
  511. Gillian Addison
  512. Gina Cortés Valderrama
  513. Gisela Duetting
  514. Grace Areba
  515. Gunseli Berik
  516. Harris Gleckman
  517. Heidi Hartmann
  518. Helle Q Joensen
  519. Hellen Nachilongo
  520. Hema Swaminathan
  521. Hwei Mian Lim
  522. Ilene Grabel
  523. Ipek Ilkkaracan
  524. Jameson Alejandro Mencías
  525. Jane Humphries
  526. Janice Banser
  527. Jason Hickel
  528. Jean Kathleen Laurila
  529. Jeanne Koopman
  530. Jen Marchbank
  531. Jennifer C Olmsted
  532. Jennifer Clapp
  533. Jennifer Cohen
  534. Jennifer Lipenga 
  535. Jerome De Henau
  536. Ji Hyun Park
  537. Joan French
  538. Joan Normington 
  539. Joni Seager 
  540. José Miguel
  541. Josephine Wangari
  542. Josie Marsh
  543. judith wedderburn
  544. Juliana Rodrigues de Senna
  545. Julie Koch
  546. Junemarie Justus
  547. Kalumbu kaluanda Chantal
  548. KALYANI MENON SEN
  549. Kanchana N Ruwanpura
  550. Karen Hayes Judd
  551. Kate Bayliss
  552. Kath Deakin
  553. Katharina Glaab
  554. Katherine Farhar 
  555. Kerry McLean
  556. Kimberly Christensen
  557. Klara A
  558. Laerke Groennebaek
  559. Laura McKeeman
  560. Laura Pereira
  561. Laura Sjoberg
  562. Lauren Kolyn
  563. Laurriette Rota
  564. Lavinia Steinfort
  565. Lays Ushirobira
  566. Leena Patel
  567. Leith L Dunn
  568. Lénica Reyes Zúñiga
  569. Lesley Johnston
  570. Lesslie Ann Valencia
  571. Lewis Emmerton 
  572. Liane I Schalatek
  573. Liliana Buitrago A
  574. Lindsey Wagner, RN
  575. Lisa Philippo
  576. Lisa VeneKlasen
  577. Liz Riopelle
  578. Lorena Cotza
  579. Lorraine Marsh
  580. Lourdes Beneria
  581. Lucía Pérez Fragoso
  582. Lydia Darby
  583. Lyla Mehta
  584. M V Lee Badgett
  585. Magali Brosio
  586. Maneesh Pradhan
  587. Mara Dolan
  588. Mari Claire Price
  589. Maria Floro
  590. maria smith
  591. Mariajosé Aguilera
  592. Marianne Hill
  593. Marie Talaïa-Coutandin
  594. Marilyn Power
  595. MARIOLIVA  GONZALEZ LANDA
  596. Marjorie Cohn
  597. Marjorie Griffin Cohen
  598. Markéta Kos Mottlová
  599. Marlena Fontes 
  600. Martha
  601. Martha MacDonald
  602. Mary Ann Manahan
  603. Mary King
  604. Mary-Joyce Doo Aphane
  605. Matey Nikolov
  606. Mathieu Paris
  607. Mathilde
  608. Maximilian Sprengholz
  609. Mayyada Abu Jaber 
  610. Melanie Sommervill
  611. Menka Goundan
  612. Molly Anderson
  613. Mona Mishra
  614. Morgan Richards-Melamdir 
  615. Morven magari 
  616. Muriel Mac-Seing
  617. Myriam Paredes
  618. Nachiket Udupa
  619. Nadia Saracini
  620. Nadje Al-Ali
  621. Naila Kabeer
  622. Nancy Krieger
  623. Nancy R Folbre
  624. Nancy W. Singham
  625. Naomi Hossain
  626. Nargiza Ludgate
  627. Nata Duvvury
  628. Natalie Jones
  629. Natasha Umuhoza
  630. ndivile Mokoena
  631. Nelun Gunasekera 
  632. Nettie Wiebe
  633. Niharika
  634. Nina Isabella Moeller
  635. Noelia Méndez Santolaria
  636. Norea Manyika Gutu
  637. Norma Enríquez Riascos
  638. Notza
  639. Olga Louise Petersen Ege
  640. Olive Uwamariya
  641. Ommey Nahida
  642. Paddy Quick
  643. Pamela del Canto
  644. pascale maquestiau
  645. Patricia E. Perkins
  646. Patricia Schulz 
  647. Paula Beltgens
  648. Paula Herrera Idárraga
  649. Pedro Alarconw
  650. Peter
  651. Peterclaver Yabepone
  652. Polly Meeks
  653. Poul Wisborg
  654. Prabha Khosla
  655. Prof. Ruth Hall
  656. Professor Jacqui True
  657. Professor Juanita Elias
  658. Rachel Wynberg
  659. Radhika Balakrishnan
  660. Raj Patel
  661. Ramya Vijaya
  662. Randy Albelda
  663. Rania Lee Khalil
  664. Renee Adams
  665. Renée Hunter
  666. Renuka Bhat
  667. Rita Schäfer
  668. Rizalina Amesola
  669. Rohini Hensman
  670. Ronald Labonte
  671. Rosario Carmona
  672. S. Charusheela
  673. Sakiko Fukuda-Parr
  674. Samanmala Dorabawila
  675. Samuel Sabuli
  676. Sanam Amin
  677. Sanika Sulochani Ramanayake
  678. Santosh Nandal
  679. Sarah Milner-Barry
  680. Sarah Rich-Zendel
  681. Savina Nongebatu
  682. Seema Ravandale
  683. Sehnaz Kiymaz Bahceci
  684. Sharon Bhagwan Rolls
  685. Shazia Z Rafi
  686. Sheba Tejani
  687. Shewli Kumar
  688. Shiney Varghese
  689. Shirin Rai
  690. Simamkele Dlakavu
  691. Simona Sawhney
  692. Sirisha Naidu 
  693. Smita Ramnarain
  694. Smriti Rao
  695. Sofie Bruus Hansen
  696. Soma Marik
  697. Stephanie Urdang
  698. Sulochana Suresh Pednekar
  699. Suni Lama
  700. Sunshine Fionah Komusana 
  701. Supriya Madangarli
  702. Susan Himmelweit
  703. Susanne Zwingel
  704. Suwaiba Muhammad Dankabo
  705. Suzanne Bergeron
  706. Suzanne de Castell
  707. Svati Shah
  708. Tafadzwa Roberta Muropa
  709. Tamara Lorincz
  710. Teresa McKeeman
  711. Thato Gabaitse
  712. Todd Ayoung
  713. Trimita Chakma
  714. V Spike Peterson
  715. Valentina González
  716. Valerie M Hudson
  717. vandana mahajan
  718. Vanessa Farr
  719. Visakha Tillekeratne
  720. Viviana Liptzis
  721. Wambura Elisha Chacha
  722. Wendy Flannery
  723. William Minter
  724. Winter Lea
  725. yasamin sadeghi
  726. Yasmine Bilkis Ibrahim
  727. Yaw Osei Boateng
Illustration showing several female presenting people with the text #BlockBlackRock
Category
Déclarations
Region
Global